159 mineurs libérés des prisons du Burundi

Dans le cadre du vernissage de l’exposition « Wind of Change » le 28 octobre 2011 à l’Hôpital Kirchberg, S.A.R. la Grande-Duchesse, en sa qualité de Présidente de la Fondation du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse, a invité ce vendredi à une conférence de presse au cours de laquelle un premier bilan du « Projet de la Main Tendue à l’enfance » au Burundi a été présenté. L’objectif premier de ce projet est la libération des mineurs en prison au Burundi et leur réinsertion future dans la société locale.

 

S.A.R. la Grande-Duchesse, Présidente de la Fondation,
a assisté au vernissage de l’exposition “Wind of Change”
en présence de Maggy Barankitse, fondatrice de la Maison Shalom,
et du Dr. Raymond Lies, Directeur général de l’Hôpital Kirchberg.
(Photo: Monique Hermes)

Un an et demi après le début de la mise en oeuvre du « Projet de la Main Tendue à l’enfance », initié par Son Altesse Royale la Grande-Duchesse de Luxembourg au retour de son voyage au Burundi en juin 2009, le projet affiche des résultats positifs. Depuis le lancement du projet en mars 2010, l’équipe de la Maison Shalom a pu sortir du milieu carcéral 159 mineurs en conflit avec la loi. Par ailleurs, la Maison Shalom prend en charge des nourrissons, des jeunes mamans et des femmes enceintes emprisonnés.

En présence de Maggy Barankitse, fondatrice et représentante légale de la Maison Shalom, d’Aline Ndenzako, vice-présidente et déléguée internationale de la Maison Shalom, de Patrick Godar, administrateur-délégué de la Fondation Bridderlech Deelen, de Patrick de Rond, vice-président de l’ONG Christian Solidarity International, de Roger Nilles, directeur et de Mireille Elsen, assistante d’hygiène sociale de la Fondation du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse, S.A.R. la Grande-Duchesse a souligné le caractère holistique du projet, à savoir la prise en charge du mineur en prison jusqu’à sa réinsertion dans la société. La Maison Shalom assure notamment l’assistance juridique pour les jeunes en prison, la recherche familiale, l’accompagnement psycho-social et médical des mineurs libérés, le logement, la formation aux jeunes et une aide dans leur réinsertion dans la
société.

S.A.R. la Grande-Duchesse a également profité de l’occasion pour parler des réalisations de la Fondation au Luxembourg, à savoir ses actions dans les domaines de l’aide sociale et de l’aide aux personnes ayant un handicap. Suite à la présentation de la Présidente de la Fondation du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse, Mme Maggy Barankitse a parlé du travail de l’équipe de la Maison Shalom et a illustré l’impact du projet en citant quelques exemples concrets en faveur de mineurs libérés.

A l’issue de la conférence de presse, S.A.R. a assisté au vernissage de l’exposition
« Wind of Change » à l’Hôpital Kirchberg. Cette exposition est ouverte au public jusqu’au 13 novembre 2011.

Le « Projet de la Main Tendue » a besoin de votre soutien ! Merci beaucoup !