Solidarité envers les femmes victimes de violence

 

Le combat de notre présidente S.A.R. la Grande-Duchesse contre les violences sexuelles est un engagement de longue haleine, qui se traduit au Luxembourg à travers l’aide sociale offerte par sa Fondation et à l’étranger, par son initiative Stand Speak Rise Up! Pour en finir avec les violences sexuelles dans les zones sensibles.

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, S.A.R. la Grande-Duchesse a participé à la Marche de solidarité qui a eu lieu le samedi 23 novembre à Luxembourg, marquant ainsi son engagement pour cette cause majeure.

Cette Journée a marqué le début de la « Orange Week », dont le but est de lutter contre la violence à l’égard des filles et des femmes, et de sensibiliser le public à cette problématique dont l’ampleur reste alarmante. Selon la Commission Européenne, une femme sur trois en Europe a déjà subi des violences physiques et/ou sexuelles. Presque toutes les victimes de la traite à des fins d’exploitation sexuelle au sein de l’UE sont des femmes et des filles.

Depuis sa création, la Fondation s’engage en faveur des populations les plus démunies, au Luxembourg comme ailleurs. Dans le cadre de ses activités d’aide sociale au Luxembourg, la Fondation constate que la précarité féminine reste une réalité, même au Luxembourg, et touche souvent des femmes monoparentales ayant subi des violences sexuelles et/ou psychiques. C’est pourquoi la lutte contre les inégalités liées au genre est une priorité du champ d’action de la Fondation.

La « Orange Week » est coordonnée au niveau national par le Conseil National des femmes du Luxembourg et la section luxembourgeoise du Zonta International.